Chargement
  • Encourageons une gestion transparente et ouverte des revenus de nos ressources pétrolières, gazières et minières.
Ministère des Finances
Initiative pour la transparence dans les industries extractives
  • Encourageons une gestion transparente et ouverte des revenus de nos ressources pétrolières, gazières et minières.

Le Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique (MINMIDT), Vice-Président du Comité ITIE, monsieur Gabriel DODO NDOKE, a présidé le 30 mars 2022 à partir de 12h15, à l’Hôtel Mont-Fébé de Yaoundé, la première session du Comité ITIE au titre de l’année 2022, à laquelle ont pris part, des membres du Comité, le Secrétaire Permanent de l’ITIE, des points focaux du Secrétariat Permanent, des invités, des personnels du Secrétariat Permanent.

Ladite session s’opère dans le cadre de la reprise d’activités du Comité ITIE pour le compte de l’année 2022. Aussi, sur les six points du projet d’ordre du jour, seuls deux points principaux, ont fait l’objet de débats, à savoir:

La présentation des possibilités offertes aux pays de mise en œuvre de l’ITIE pour la production des Rapports ITIE en 2022, a permis d’informer les membres de l’ITIE que, depuis l’irruption de la COVID-19, le Conseil d’Administration de l’Initiative a ouvert deux nouvelles options pour la production des Rapports ITIE, à savoir : le Rapport ITIE assoupli et le projet pilote. S’agissant de l’option du Rapport ITIE assoupli qui pourrait concerner l’exercice 2020, les membres de l’ITIE ont appris que celle-ci pourrait contribuer à alléger le processus et les coûts de production du Rapport ITIE. Pour ce qui est de l’option relative au projet pilote, elle consiste à faire évoluer le Cameroun sur le volet de divulgation systématique des données ITIE avec un gain sur la ponctualité des Rapports ITIE. Les membres de l’ITIE ont aussi été édifiés sur les contraintes qu’exigent ces deux nouvelles approches. Ils ont décidé que la demande du Cameroun adressée aux instances internationales de l’ITIE soit transmise au plus tard le 31 mars 2022.

L’examen du projet de Plan de Travail triennal 2022-2024 a quant à lui permis aux membres de l’ITIE de s’assurer qu’il s’adosse aux priorités nationales, prend largement en compte les leçons de la mise en œuvre du précédent Plan de Travail ainsi que les mesures correctives de la deuxième Validation, vise à mettre en œuvre la Stratégie Nationale de Communication et ainsi que les différentes Feuilles de Route notamment celles sur la propriété effective, la divulgation des contrats, etc. Ledit Plan de Travail Stratégique vise à « Améliorer la gouvernance et l’engagement des parties prenantes dans le suivi de la mise en œuvre de l’ITIE pour une mise en valeur du secteur extractif, en vue de l’accroissement des revenus générés, du développement local et de la lutte contre la corruption au Cameroun ». La remise dudit Plan aux différents Collèges intéressés à la mise en œuvre permettra au Cameroun de suivre la procédure prescrite dans la Norme ITIE 2019 et de recueillir les avis des parties prenantes externes avant l’adoption.

Les autres points de l’ordre du jour ont également été passés en revue et ont été pour l’essentiel renvoyés pour adoption au cours de la prochaine session. Il s’agit notamment : i)-Examen en vue adoption de l’état de mise en œuvre des résolutions des précédentes sessions; ii)-Examen en vue adoption de l’état de mise en œuvre des mesures correctives de la précédente Validation. Par ailleurs, un point succinct sur les travaux de la 52ème session du Conseil d’Administration de l’ITIE qui s’est tenue, en ligne, les 16-17 février 2022, a été fait aux participants.

Ladite session s’est achevée à 14h00mn.

Pour accéder au communiqué final, à l’intégralité du compte rendu de ladite session, et aux résolutions prises au cours de la session du 30 mars 2022, prière de suivre les liens ci-dessous:

https:/eiticameroon.org/post/1479

https:/eiticameroon.org/feuilles-de-présence

Fermer
Navigation
Fermer